J'ai lu

« Milarepa », Eric-Emmanuel Schmitt.

 

Parmi les nombreux romans, essais, nouvelles et autres écrits d’Eric Emmanuel Schmitt on trouve le Cycle de l’invisible, un ensemble de récits qui traite de la religion. C’est « Milarepa » qui a à l’origine introduit ce cycle en 1997. Il fut initialement écrit pour Bruno Abraham-Kremer, comédien et metteur en scène français qui jouera ce monologue sur la scène d’Avignon la même année.
20160229_084948

Simon fait toutes les nuits le même rêve, il est la réincarnation de l’oncle de Milarepa, maître de renom du bouddhisme tibétain. Les relations entre les deux hommes sont conflictuelles. Pour sortir du cycle des renaissances, Simon va devoir raconter leur histoire, encore et encore.

« Milarepa » est donc un roman qui invite doublement au voyage. Voyage sur les terres du Tibet à la découverte de deux destins hors normes, mais aussi voyage spirituelle avec la rencontre de la pensée bouddhiste.

Bien qu’assez court, environ 90 pages, ce récit n’est pourtant pas le plus accessible de l’auteur. Bien que la plume d’Eric-Emmanuel Schmitt soit totalement compréhensible, le rêve et la réalité ne cessent de s’emmêler dans le récit, à  tel point que le lecteur se retrouve parfois un peu perdu. J’ai eu alors un peu de mal à me lasser aller et à rentrer totalement dans l’histoire.

Je conseille fortement la réédition du Livre de Poche car elle comprend une postface inédite, un entretien avec l’auteur intitulé « Ce que le bouddhisme nous apporte », qui est très enrichissant.

En bref, un avis mitigé.  Je n’ai pas été emballée par le récit mais j’ai adoré l’entretien. La lecture étant très personnelle, si le  bouddhisme vous intéresse, foncez vous faire votre propre avis, sinon je vous conseille de passer votre chemin.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s